Société de la connaissance : éducation, formation et recherche

L'éducation et la formation

Pas un club, pas un sport qui ne soit construit autour d'un projet éducatif, autour de la transmission de savoirs, de comportements, de valeurs. Cependant, le sport n'est pas éducatif en soi. Pour qu'il réalise ses promesses, il doit être mis en oeuvre dans le cadre de finalités reconnues par la société et par des cadres formés et compétents. Le développement durable fait partie de ces finalités. Le sport doit y contribuer :
  • pour garantir la durabilité du sport lui-même
  • pour que le sport contribue à ce grand projet de société.

Cette éducation, cette formation concerne tous les pratiquants sportifs et les acteurs du sport. Le sport doit viser à l'exemplarité. Parce qu'il a un fort pouvoir de communication, il doit contribuer à diffuser en direction de toute la population les valeurs et les savoirs du développement durable.   

La Recherche

Le champ du développement durable ouvre de nouvelles perspectives et de nouveaux besoins pour la recherche appliquée au sport : aménagements du territoire, équipements, transports, lieux de pratiques sportives, matériels. Dans tous ces domaines, le sport (comme il l'a souvent fait dans le cadre de la recherche de la performance) peut servir de banc d'essai et de champ d'expérimentation pour l'ensemble de la société (véhicules électriques de compétition, pile à hydrogène...).

Quoi faire ?

Former systématiquement au développement durable de la société et du sport...
...tous ceux qui, au sein des organisations sportives, sont en position de contribuer à la conduite du changement et à l'éducation au développement durable. Cela concerne les dirigeants et les cadres bénévoles et professionnels, les organisateurs de manifestations, les athlètes de haut-niveau, les pratiquants réguliers comme occasionnels, les fabricants de matériels et constructeurs d'équipements...

Sensibiliser et former au rôle que doit jouer le sport en matière de développement durable, tous ceux qui à côté du sport ont en charge la conduite des politiques de développement durable : services de l'Etat, collectivités territoriales, associations de l'environnement. Un effort particulier sera fait pour décloisonner les approches, favoriser des approches transversales, dans le cadre d'une bonne gouvernance (défi 3).

Former, sensibiliser, à travers les pratiques sportives, au développement durable de la société. L'éducation au développement durable dans le sport ne doit pas se limiter au développement durable du sport. Elle doit être plus large et viser le comportement du sportif à tous les temps de sa vie. On attachera une attention particulière à la cohérence des messages qui lui seront adressés à ces différents temps : école, club, vacances...

Recherche
Mobiliser le monde de la recherche universitaire, créer des pôles de recherche, mutualiser les expretises et créer un centre de ressources.

Comment faire ?

Formation
  • Rénover l'ensemble des cursus de formation initiale et continue des professionnels du sport, ou en relation avec le sport (notamment les enseignants d'EPS);
  • Inclure des modules "sport et développement durable" dans les formations des dirigeants, bénévoles, pratiquants;
  • Créer des qualifications spécifiques au sport et au développement durable

Sensibilisation
Informer, sensibiliser les responsables et acteurs sportifs à travers des programmes adaptés - notamment les athlètes de haut-niveau - pour les inciter à mettre leur notoriété au service de ces actions.

Mutualiser, partager...
...les bonnes pratiques, les outils et les connaissances en créant des réseaux d'acteurs.


Pas de billet posté