Equipements sportifs et changement climatique : un gisement économique

26 nov 2012 à 09h44 par Denis Cheminade
 "En matière de production de gaz à effet de serre, chaque risque est une occasion de croissance verte" selon le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE). Et si à travers le CNDS et la feuille de route que doit recevoir la ministre des sports les équipements sportifs étaient mis en première ligne ?

+ 4 ° en 2050


Au moment ou à DOHA s'ouvre la conférence sur le climat un rapport de la Banque mondiale réévalue les prévisions en matière de changement climatique. Oubliées les prévisions à  2°, nous sommes sur une trajectoire qui nous conduira à 4, voire 6 °. Les conséquences : multiplication des cataclysmes, élévation du niveau de la mer (0.5 à 1 m quand même !), raréfaction de l'eau, diffuiculté pour alimenter les populations... apparaissent certaines.

 

En Europe aussi


 Un panorama que confirme l'Agence Européenne pour l'Environnement, l'AEE qui souligne l'urgence d'adapter les régions européennes à ces changements qui impacteront de manière différentes les pays : vagues de chaleur et de sècheresse longues et sévères en europe du sud, inondations dans le nord. Jacqueline McGlade, directrice exécutive de l’AEE, déclare: « le changement climatique est une réalité à l’échelle mondiale, son étendue et sa rapidité deviennent sans cesse plus évidents. Ceci signifie que tous les acteurs de l’économie, y compris les ménages, doivent s’adapter ainsi que réduire leurs émissions ».

Le changement climatique : un relais de croissance


Pour le PNUE rien n'est perdu si nous réduisons nos consommations d'énergie, si nous diminuons les productions de gaz à effet de serre liés aux transports et si nous capturons le CO2. Les fonds pour cela existent constate-t-il en invitant tous les pays à reconvertir les aides à l'exploitation des énergies fossiles vers les énergies vertes, invitant à trouver dans les nouvelles technologies des relais de croissance.

En France le Grenelle de l'Environnement voulait que dès 2020 toutes les constructions produisent plus d'énergies qu'ils n'en consomment. Un objectif qui n'a pas été repris par la conférence environnementale mais qui s'imposera quand même à plus ou moins long terme.

Pour des équipements sportifs exemplaires


S'il y a un domaine où on peut peser sur les économies d'énergies, l'utilisation des énergies vertes, la limitation des déplacements générés,  c'est bien celui des bâtiments appartenants à l'Etat et aux collectivités. Dans ce domaine les piscines, gymnases, stades représentent une part importante du poste. Une part d'autant plus importante qu'elle est visible du public, peut contribuer à son éducation et à rendre visibles les efforts des acteurs publics. Aujourd'hui le CNDS accompagne le financement des équipements sportifs en favorisant la réalisation d'équipements vertueux. Il ezst temps d'aller plus loin. Les fonds sont rares. Raison de plus pour être sélectifs et exigeants. Arrêtons de subventionner des équipements qui correspondent aux normes du passé. Fixons de critères écologiques et sociaux à la hauteur des besoins.

La ministre des sports devrait prochainement recevoir une feuille de route suite à la conférence environnementale. Une occasion d'affirmer des choix et des ambitions à la hauteur des risques qui nous menacent. Une occasion d'encourager les entreprises qui réalisent ces installations à investir dans des créneaux porteurs de développement.

Envie de réagir, laissez nous un commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Quel est le pluriel de "mot" ?