HQE, Breeam, Leed : des approches complémentaires et convergentes plus que concurrentes

23 juil 2012 à 07h52 par Denis Cheminade
Plusieurs systèmes existent au plan international pour certifier des constructions durables: Breeam (Anglais), Leed (Américain), HQE (Français) sans compter le referentiel allemand DGNB sont les plus sollicités en France. On constate que les promoteurs choisissent (souvent pour améliorer la commercialisation de leurs biens) de recourir à plusieurs d'entre elles. A des degrés divers, ces référentiels concernent aussi les équipements sportifs. Quelle stratégie adopter dans l'attente d'une harmonisation mondiale des différents référentiels ?

 HQE, Breeam, Leed et sport Des différences de forme plus que de fond

C'est le point de vue exprimé par le directeur technique de la Foncière Genica, qui pour un ensemble de bureau à La Garenne Colombe a choisi la triple certification.

Globalement les trois certifications abordent les même sujets, de manière plus ou moins approfondie. Breeam met l'accent sur l'écologie, Leed sur la qualité des produits et HQE sur la méthodologie.


Certification externe ou auditeur interne

Seul HQE nécessite le recours à un consultant externe qui vient auditer le projet à trois étapes de sa réalisation (conception, réalisation, mise en service). Pour Breeam et Leed c'est un membre de l'équipe de réalisation qui après avoir suivi une formation remplit le dossier. Pour Leed il est entièrement dématérialisé mais demande à être traduit en américain (mesures comprises) ce qui peut se réveler compliqué et couteux.

Le lien avec l'article du moniteur


Envie de réagir, laissez nous un commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Combien font un plus deux ? (chiffres)