La pulvérisation aérienne d'insecticides menace les activités sportives

22 juil 2012 à 06h24 par Denis Cheminade
La pulvérisation aérienne de pesticides est Interdite en France (sous forme de brouillard ou sous forme de microgranule). Dans certaines conditions elle est cependant possible. Il faut alors bénéficier d'une dérogation délivrée par le préfet. Des apiculteurs, des écologistes dénoncent la généralisation de ces dérogations.

Les pulvérisations concernent aussi les sportifs et les promeneurs

Malgré toutes les précautions les pulvérisations n'atteignent pas que les parcelles traitées. Les produits dispersés, sur les parcelles et autour sont de grandes toxicité. Les animaux, les promoneurs, les randonneurs sont concernés. Sur les terrains de sport, des règles encadrent l'utilisation de produits phytosanitaires pour lmimiter le contact avec l'homme et les enfants. Rien en ce qui concerne la nature. Et c'est d'autant plus préoccupant que, une fois l'avion passé, c'est invisible.

Revoir les critères

C'est ce que se propose de faire le ministère de l'Agriculture pour mieux encadrer ces pratiques. C'est aussi ce que les sportifs doivent appuyer pour protéger leurs lieux de pratiques de sports de nature de ces pollutions autorisées.


Un article sur la circulaire du 5 Mars 2012 du ministère de l'agriculture sur enviro2b.com


La dépêche AFP sur les épandages d'insecticides aériens (goodPlanet)

Envie de réagir, laissez nous un commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Quelle chiffre vient après deux (chiffres) ?