Accessibilité des gymnases

18 juin 2012 à 07h33 par Denis Cheminade
 Les 14 et 15 Juin en marge du salon autonomic, se tiennent les 5èmes assises de l'accessibilité.  Difficile de faire le point sur la mise en oeuvre de la loi qui demande  des moyens considérables. Les équipements sportifs sont doublement concernés:
  • omme tout bâtiment recevant du public.
  • Comme établissements qui devraient faciliter la socialisation des personnes handicapées par la pratique d'une activité physique et sportive.
Le ministère des sports, après avoir publié un guide sur les piscines vient de publier un guide sur les gymnases.

 Les chiffres de l'accessibilité

  •  20,4 milliards d’euros TTC : coût de la mise en accessibilité (3,6 milliards pour les 20 000 ERP nationaux et 16,8 milliards pour les 313 000 ERP des collectivités locales).
  • moins de 20 % des travaux de mise en accessibilité des ERP publics sont réalisés (environ 10 % en 2010).
  • 68 % des ERP municipaux de 1re et 2e catégories ont fait ou font l’objet d’un diagnostic.
  • 17 : C’est le nombre moyen d’obstacles par bâtiment (communes de plus de 3 000 habitants). Coût moyen de mise en accessibilité d’un ERP: 10 775 euros pour une commune de moins de 3 000 habitants, 73 000 euros pour les villes de plus de 3 000 habitants, 170 400 euros pour les départements, 226 000 euros pour les régions, 140 000 euros pour l’Etat.
Sources : DMA, Accesmétrie, FFB, Fédération des Apajh, Dexia
 

Guide sur l'accessibilité des gymnases

Deuxième ouvrage dédié à l’accessibilité des équipements sportifs pour les personnes en situation de handicap, le guide gymnase marque la volonté affirmée du Ministère des Sports de contribuer à l’égal accès des activités physiques et sportives pour tous. 

Cette politique de cohésion sociale qui vise à favoriser les conditions d’intégration par le sport des personnes en situation de handicap s’inscrit dans le cadre de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. 

La participation des personnes handicapées aux activités physiques et sportives qui ne cesse de se développer ne peut s’envisager sans un patrimoine d’équipements sportifs accessibles. Si la conception des gymnases doit respecter les règles du Code de la construction, elle doit également répondre au mieux à la diversité des pratiques et aux besoins des différents usagers. 

Télécharger le guide

Une interview de la déléguée interministérielle à l'accessibilité

 

Envie de réagir, laissez nous un commentaire

Les commentaires de ce billet sont fermés