Sport, Agenda 21 et prise en compte des enjeux sociaux

05 mai 2012 à 11h00 par Denis Cheminade
Les Agendas 21 locaux ont été initiés sur une base très environnementale. Ce qui place généralement le sport en situation de limiter ou de réparer les dégâts causés à l'environnement. C'est principalement le volet social qui permet de promouvoir les aspects positifs du sport. Et c'est généralement ce volet qui est le plus faible dans les agendas 21 locaux Une tendance que les collectivités semblent vouloir corriger.


" La prise en compte des enjeux sociaux dans les Agendas 21 locaux"  sera au coeur de la journée territoriale organisée le 24 Mai par Etd (voir le programme et le bulletin d'inscription - gratuite- à l'aide du lien ci-dessus).

Cette initiative n'est pas isolée. La dernière lettre d'information de Etd en cite plusieurs :
  • La Région Poitou Charentes identifie 26 indicateurs pour mesurer le développement durable. 
  • En Languedoc Roussillon vient d'être publié un guide pour une gouvernance durable des territoires.
  • L'Association des Régions de FRance (ARF) et l'Avise viennent de réaliser un guide à l'usage des élus et des techniciens désireux d'inscrire l'utilité sociale dans les politiques publiques.
Si un mouvement semble se dessiner, ce n'est pas pour autant que le sport y trouvera sa place facilement. Le social étant souvent appréhender à travers la solidarité, le handicap, les publics à risque. Raison de plus pour se manifester et militer dans de telles instances.

Entreprises, territoires et développement est une association créée dans la périphérie de la Datar avec le soutien de la caisse des dépôts et consignation qui regroupe dans son conseil d'administration les intercommunalités et leurs groupements, les départements et les Régions. Elle a vocation à constituer le centre de ressources du développment territorial.

Envie de réagir, laissez nous un commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Combien font huit moins cinq ? (chiffres)