Les petits gestes "cà marche " EcoWatt a diminué jusqu'à 3 % de la demande électrique lors des pics

21 mars 2012 à 09h42 par Denis Cheminade
On se souviendra que dans son dossier de candidature pour l'organisation des Jeux de 2012, la ville de Paris proposait, dans la cadre de l'Agenda 21 des Jeux, de compenser les émission Carbone des participants et spectateurs par un programme d'économie des consommations d'énergie faisant appel au civisle des parisiens et des français. Eteindre les appareils en veille, limiter le chauffage et la climatisation pour compenser les kilomètres parcourus. Une idée pas si farfelue que cela comme le montre la campagne EcoWatt en Bretagne.


"Cet hiver, face aux risques de coupures, apprenons à modérer notre consommation d'électricité" c'est le slogan de la campagne lancé par RTE Bretagne (Réseau de Transport Electrique) pour inviter les bretons à limiter de manière volontaire leur consommation d'électricité lors de la période de grands froids de cet hiver 2012.

Appel entendu puisque selon RTE Bretagne :

(cf dossier de presse relayé par l'AFP) Télécharger le fichier

"Le programme EcoWatt de réduction volontaire de la consommation électrique lors des pics d'hiver a permis d'écrêter "jusqu'à 2 à 3%" de la demande en Bretagne lors des grands froids, contribuant à éviter des coupures de courant, a indiqué lundi Réseau transport d'électricité (RTE).

"Les effets des gestes des EcoW'acteurs durant les sept jours de froid se sont traduits par une réduction de la consommation qui a pu atteindre jusqu'à 2 à 3% aux heures les plus chargées, soit l'équivalent de la consommation cumulée des villes de Quimper, Vannes et Saint-Malo", a indiqué RTE dans un communiqué.

"Au terme de cette quatrième campagne, il apparaît qu'EcoWatt a atteint ses objectifs", en évitant les coupures, ajoute cette filiale d'EDF en charge du réseau de lignes à haute tension.

EcoWatt Bretagne est un programme créé par RTE pour inviter les bretons à limiter leurs consommations électriques. C'est une campagne interactive. Le site  site comprend des informations permettant de repérer les "bons gestes" qui permettent de limiter ses consommations. Les bretons sont incités à devenir des écow'acteurs    Ils recoivent alors par mail ou SMS des alertes suivant que les jours sont classés verts, orange ou rouge. Avec 45 000 bretons inscrits RTE Bretagne a déjà atteint ses objectifs.

Pour nous convaincre d'évoluer vers une société plus durable, les pouvoirs publics nous le répètent inlassablement :  "il n'y a pas de petits gestes quand on est des millions à les faire". Nous le répétons aussi.

Et le sport doit se sentir concerné. Il éclaire ses installations, les chauffe, les ventile. Certains équipements : piscines, patinoires sont parmi les plus gros consommateurs d'électricité communaux. L'exemple d'écowat Bretagne montre que dans le domaine de l'énergie des progrès sont aussi possibles. Le sport doit maîtriser les températures d'air et d'eau ainsi que les durées d'éclairage. Les sportifs doivent être attentifs à ne pas évoluer dans des équipements et bassins surchauffés.

 

 





Envie de réagir, laissez nous un commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Quelle chiffre vient après deux (chiffres) ?