Responsabilité Sociétale et Environnementale des grands évènements sportifs

01 fév 2012 à 11h41 par Denis Cheminade
La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) invite les entreprises à prendre en compte les impacts sociaux et environnementaux de leurs activités. Un concept qui s'adapte parfaitement à l'étude de la manière dont les grands évènements sportifs peuvent impacter le dévelopement durable des pays d'accueil des manifestations sportives d'audience mondiale.
Des effets ont été observés dans le passé. Le plus connu à longtemps été Montréal dont les habitants ont continué à payer pendant 30 années des équipements devenus obsolètes. Ces exemples ont incité l'ensemble des acteurs à en limiter les aspects négatifs et au contraire à en valoriser tous les aspects positifs.

Dans le prolongement de ces réflexions, l'application du concept de  Responsabilité Sociétale des Entreprises tend à se développer dans le domaine du sport. D'abord en direction des entreprises du sport, mais aussi en direction de l'ensemble de la famille sportive ou on remplace souvent le terme Entreprise par Environnement et Sociétal par Social.

Deux initiaitves récentes témoignent de ce mouvement.
Organiser des évènements durables dans les pays en voie de développement : S'appuyant sur trois études de cas
- La coupe du monde de Footbal Afrique du Sud 2010
- Les jeux du commounwealth 2010 Inde
- Les Jeux Olympiques Brésil 2016
l'institut Konrad Adenauer vient de publier (en anglais) un guide „Sustainable Mega-Events in Developing Countries à l'usage des organisateurs et de l'ensemble des poarties prenantes de ces évènements.

GRI : supplément sectoriel évènemenrts sportifs
: Il existe au niveau mondial plusieurs standarts qui permettent de rendre compte de la RSE. La Global Reporting Initiative est certainement la plus dynamique (et aussi la plus complexe à mettre en oeuvre). C'est d'elle que le CIO Comité International OLympique et Sportif a décidé de se rapprocher pour améliorer sa démarche à travers les évènements qu'il organise. Un guide sectioriel (anglais) évènements sportifs vient d'être publié.


A noter que l'ISO 26000 s'intéresse aussi à ce domaine et qu'en France une réflexion est en cours (AFNOR, Ministère des Sports) pour travailler à une guide d'application de cette norme au secteur sport.

La compétition s'annonce rude entre standards internationaux mais il reste encore bien du travail à faire avant que ces outils et concepts puissent être utilisés dans la vie quotidienne des organisations sportives de terrain. Pourtant ce serait sans doute une voie qui permettrait de clarifier et de quantifier ce qu'on appelle les valeurs du sport et ses contributions sociales.

C'est d'ailleurs dans cette voie que travaille l'ONU qui vient de publier un rapport sur cette question et propose de créer un nouvel index ou ensemble d'indicateurs de développement durable (qui aille au-delà du simple PIB) ainsi que la création d'une instance internationale "Conseil Global du Développement Durable"




Envie de réagir, laissez nous un commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Quel est le pluriel de "banc" ?