Acheter des produits issus de forêts gérés de manière responsable : les labels FSC - PEFC

07 janv 2012 à 09h11 par Denis Cheminade
Gestion durable de la foret primaire du CONGO : certification CFC
Un reportage réalisé à partir de prises de vues aériennes réalisées en paramoteur au dessus de la forêt primaire du Congo, à Pokola, au cours du tournage d'une émission spéciale C'est Pas Sorcier au Congo, illustre un processus d'exploitation conforme au label FSC. Voir la vidéo




 La certification de la forêt durable qu'est-ce que c'est ?

(Citation d'
un mémoire de Émilien ALLAIN et Aurélie COUHERT)

"Il existe au monde une dizaine de labels de certification et de gestion durable de la forêt qui consiste à "la mettre en valeur tout en préservant la diversité biologique, sa productivité, sa capacité à se renouveler et son potentiel pour les générations futures".

Le système FSC est le plus ancien : il est apparu au début des années 1990 à l’initiative d’Alan Knight, responsable des achats d’une société de bricolage. Développé majoritairement en Amérique du Nord, il a rapidement été soutenu et demandé par les organisations de protection de l’environnement telles que Greenpeace, WWF et Amis de la Terre. Fin 2005, 60 millions d'hectares étaient certifiés FSC.
Toutefois, ce système bien adapté aux grandes surfaces forestières des États-Unis ou du Canada ne correspond pas aux besoins des propriétaires forestiers européens. En effet, la forêt européenne est très morcelée et majoritairement privée. C’est pourquoi, en 1998, ces derniers ont créé la certification PEFC qui a été adoptée bien au-delà des frontières européennes puisqu’elle comptait, au début 2006, 200 millions d’hectares certifiés et est aujourd’hui la plus répandue dans le monde.Label PEFC
 
Ces deux certifications ont des exigences quasi-identiques vis-à-vis des compagnies qui exploitent le bois. Elles essayent de concilier questions environnementales et réalités économiques et sociales. Elles ont d’ailleurs été reconnues, dans une résolution adoptée le février 2006, par le Parlement Européen comme des "instruments de marché qui cherchent à améliorer l’information du consommateur quant à la qualité du point de vue environnemental de la gestion forestière durable et à promouvoir l’utilisation de bois et d’autres produits forestiers en tant que matériaux respectueux de l’environnement"

Tableau des exigences
PEFC FSC
  •     Respecter la réglementation applicable en forêt
  •     Se former à la gestion durable des forêts
  •     Maintenir ou restaurer des zones d’intérêt biologique particulier
  •     Implanter des espèces adaptées et variées
  •     Mettre en place des peuplements mélangés
  •     Appliquer une sylviculture dynamique
  •     Laisser des arbres âgés ou morts
  •     Mettre en œuvre des méthodes mécaniques de préparation
  •     du sol et favoriser des méthodes de défense biologique
  •     de préférence aux traitements chimiques
  •     Ppréserver les arbres remarquables
  •     Ne procéder aux coupes rases qu’avec discernement
  •     et ne jamais dépasser 10 Ha
  •     Assurer l’équilibre forêt-gibier
  •     Accepter le contrôle d’un auditeur
  •     Rédiger un document de gestion
  •     Respecter les lois et traités internationaux en vigueur
  •     Droits de propriété clairement définis
  •     Reconnaître et respecter les droits légaux et coutumiers
  •     de populations autochtones
  •     Préserver le bien être des populations locales
  •     Utilisation rationnelle des produits et services forestiers
  •     Conservation de la diversité biologique et des ressources
  •     en eau et des écosystèmes fragiles
  •     Réaliser un plan d’aménagement
  •     Procéder à un suivi et évaluation des incidences des activités
  •     Maintenir les forêts primaires
  •     Les plantations complètent mais ne remplacent
  •     pas les forêts naturelles























Ces deux systèmes de certification se rejoignent sur les faits suivants :
  • Il s’agit d’une démarche volontaire du producteur forestier
  • Ils se réfèrent aux principes de la gestion durable des forêts : respect des ressources, multifonctionnalité, gestion à long terme,..
  • Ils intègrent une progression dans le temps vers cette gestion durable, étant donné qu’une forêt ne se transforme pas du jour au lendemain.
  • Ils ont instauré un système de contrôle externe et une participation des milieux concernés par la forêt dans le processus de certification

En revanche, ils s’opposent sur le faits suivants :

  • L'attribution du label FSC se base sur un engagement et une pratique déjà concrétisés par des choix de gestion forestière et par un plan de gestion, alors que le label PEFC est accordé sur la base d’un simple engagement.
  • Les exigences du label FSC vont plus dans le détail et demandent un suivi plus fin de la part du propriétaire forestier. Ce label est marqué par son objectif premier à savoir prévenir la destruction des forêts tropicales mais un cahier des charges spécifique a été fait pour chaque pays.

Ces deux systèmes de certification s’opposent sur des questions politiques puisque le système FSC est soutenu par les organisations non-gouvernementales de protection de l’environnement (Greenpeace, WWF,…) tandis que le système PEFC a été créé par les industriels. "

Envie de réagir, laissez nous un commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Combien font huit moins un ? (chiffres)